Accueil    >   FAMILLE   >   Kids : comment choisir son activité extra-scolaire ?

Kids : comment choisir son activité extra-scolaire ?

BPO-Comment-choisir-une-activite-extra-scolaire

Dernière ligne droite pour les inscriptions ! Cette année, Anatole continuera-t-il le foot ou aura-t-il envie de s’essayer à l’Athlétisme ? Clara débutera-t-elle la danse ou choisira-t-elle la gymnastique ? Le Petit Moutard fait le point sur toutes les questions des parents à ce sujet.

Vous avez envie d’occuper intelligemment votre enfant et l’offre d’activités extrascolaires est immense : danse, théâtre, cirque, football, dessin, musique… Quels sont les éléments à prendre en compte pour faire le bon choix ?

Mais d’abord qu’est-ce qu’au juste une activité extrascolaire ?
Une activité extra-scolaire est une activité organisée en dehors des périodes normales de cours. Une activité extra-scolaire peut être organisée par l’école et/ou un autre organisme.

Pourquoi une activité extrascolaire ?
Les activités extra-scolaires ou parascolaires sont positives pour votre enfant. Elles lui permettent de découvrir des disciplines sportives, de s’initier à la musique ou au théâtre, etc. Les enfants y acquièrent toutes sortes de nouvelles compétences et se développent aussi au niveau comportemental.
Un sport de groupe sera par exemple très formateur pour un enfant introverti, ou un cours de solfège enseignera la persévérance et la patience à un autre, tandis que la danse pourra permettre à l’enfant de se sentir mieux dans son corps. Les avantages pour l’enfant sont donc multiples.
Pour les parents aussi, il est plus agréable de savoir son enfant occupé à une activité qu’il a choisie que de l’imaginer se tourner les pouces à la garderie ou dans la cours de récréation.
Mais parmi la multitude d’activités extrascolaires comme la musique, la natation, le football, le théâtre, le dessin…

Comment faire un choix ?
Avant tout, il faut obtenir l’accord de votre enfant, mieux, il faut que votre enfant ait envie de s’inscrire à ce cours. Il faut que le sujet de l’activité extrascolaire lui plaise. Pour que l’enfant apprécie son activité extrascolaire et y participe assidument, il faut qu’elle corresponde à ses intérêts, à ce qu’il aime. Les parents doivent veiller à ce que le seul objectif reste l’épanouissement de l’enfant. Il faut faire attention à ne pas imposer aux enfants des objectifs de performance : le but de l’activité extrascolaire doit être le plaisir et la détente.
Ensuite, l’enfant doit avoir le temps d’y participer. En effet, il ne faut pas vouloir surcharger le planning de nos bambins. Pour s’épanouir et grandir, les enfants ont aussi besoin de temps pour traîner à la maison, jouer, se reposer, rêver, et même s’ennuyer ! C’est essentiel pour stimuler leur créativité et leur permettre d’apprendre à s’occuper tout seuls et à gérer leur temps. Nous recommanderions de ne pas dépasser 2 activités extrascolaires par enfant et par semaine, surtout si votre enfant est aussi inscrit aux scouts. Il faut penser à garder un équilibre entre l’école, les activités parascolaire, les loisirs, la détente et la famille.

Mais l’activité extrascolaire peut aussi être l’occasion de tester de nouvelles choses, de s’ouvrir à une nouvelle discipline artistique. Ou aussi de développer certaines aptitudes qui font défaut à l’enfant, ou simplement de l’aider à renforcer sa confiance en lui dans certains domaines, pour lui faciliter la vie à l’école.
En outre, dans le choix d’une activité parascolaire, il faut prendre en compte le calendrier familial : les obligations professionnelles des parents, la disponibilité éventuelle des grands-parents pour les trajets, les cours du petit frère ou de la grande sœur… Dans vos calculs et vos réflexions, n’oubliez pas le temps nécessité par les trajets divers. Il ne faut pas que ces activités suscitent un stress excessif pour les uns et les autres.
Autre élément incontournable dans votre décision : le prix de l’activité, surtout si vous avez plusieurs enfants. Voyez éventuellement avec l’organisateur si vous pouvez étaler les paiements pour ne pas avoir une ardoise trop salée en septembre, mois par définition très cher en raison des achats de matériel scolaire, de nouvelles chaussures, etc.

La psychologue Anne Bacus conseille par ailleurs ce qui suit pour aider les parents à faire les bons choix : « Les parents doivent réfléchir selon trois axes. Premièrement, développer les compétences personnelles de l’enfant : réussir dans une activité va engendrer de la confiance en soi, essentielle notamment lorsque l’enfant connaît des difficultés à l’école.  Deuxièmement, quelles sont ses faiblesses : s’il est gauche, mal dans son corps, un sport va l’aider ; s’il n’a pas le sens du rythme, la pratique musicale peut favoriser le développement de cette dimension. Troisièmement, il est nécessaire aux parents d’éclaircir leurs propres motivations, projections et rêves inaboutis, car cela constitue le meilleur moyen de ne pas les faire trop peser sur le choix. »

Source : Le Petit Moutard

Vous n'avez pas de compte sur Bons Plans Online ?.
Inscription

OU

Mot de passe ou identifiant incorrect

Mot de passe oublié ?
Réinitialisation du mot de passe

Entrez l'adresse mail avec laquelle vous vous êtes inscrit(e). Nous allons vous envoyer un email avec un lien pour réinitialiser votre mot de passe.

Veuillez remplir correctement tous les champs

Un mail vient de vous être envoyé

Inscrivez-vous et recevez gratuitement des Bons Plans        

Je m'inscris à la newsletter
>